Le zone system comparé aux cellules embarquées.

Le Problème :

La cellule de mesure de lumière, incorporée dans un appareil ou séparée, est calibrée pour donner une lecture de 18% de gris. Elle est capable de donner des mesures correctes dans la plupart des cas, où les valeurs de lumière sont équilibrées, mais peut facilement être induite en erreur, si les conditions de lumière sont délicates (neige, sable blanc, forts contrastes…)

Le zone system a été élaboré par Ansel Adams, photographe américain renommé, spécialiste de la photographie de paysages, dans les années 1930, car il était régulièrement confronté à des scènes aux écarts de luminosité importants.

Clearing Winter Storm, Yosemite National Park Ansel Adams (American, 1902–1984) about 1937 Photograph, gelatin silver print *The Lane Collection *© The Ansel Adams Publishing Rights Trust *Courtesy, Museum of Fine Arts, Boston

Les avantages du zone system :

  • Pouvoir estimer la plage dynamique d’une scène, même avant de faire la photo.
  • Être certain d’avoir une mesure de lumière correcte à chaque coup, même dans des situations extrêmes.
  • Déterminer le réglage idéal, pour que le cliché préserve un maximum d’information, compte tenu du résultat final, que le photographe veut obtenir.
  • Savoir à quel moment, il convient d’utiliser des filtres densité neutres gradués, par exemple, pour préserver du détail dans le ciel.
  • Déterminer les situations, pour lesquelles il faut utiliser un flash d’appoint, pour avoir une exposition correcte.

Principe de base :

Le zone system range les différentes luminosités que présente une scène, dans dix zones, identifiables sur une échelle de tonalités, allant de 1 à 10, où 1 représente le noir absolu et 10 , le blanc pur.

Chaque zone se différencie de ses voisines de 1 IL (ou 1 diaphragme, ou encore, 1 vitesse)

La zone 5, équivalente au gris 18%, est considérée comme la valeur moyenne, comme dans les cellules de mesure.

Ansel Adams a utilisé des chiffres romains, pour éviter la confusion avec les notions de diaphragme et de luminance. 5 devient donc V

Si vous réglez votre appareil, en ayant fait une mesure spot, sur un endroit quelconque d’une scène, les tons équivalents à celui-ci seront exposés avec une valeur moyenne. Ils seront situés en zone V sur l’échelle des tonalités (gris neutre 18%).

Mais si ensuite, vous changez vos réglages, en ouvrant par exemple votre diaphragme d’un stop, la zone mesurée sera surexposée de 1 IL, et viendra se positionner dans le zone 6. Elle aura un rendu plus clair. Idem en fermant le diaphragme, qui la placerait en zone 4, et donnerait un rendu plus sombre.

Nous pouvons de la sorte, faire correspondre le rendu d’une valeur de lumière, à n’importe quel rendu, que nous souhaitons obtenir dans le résultat final, avant même de faire la photo.

Mais : Nous avons vu qu’un capteur ou un film ont une latitude d’exposition limitée. On considère qu’en général, une film peut « encaisser » une sous-exposition de 1,5 IL et une surexposition de 4 IL.

Pour un capteur numérique, on a des valeurs situés entre -3 et +1.5 IL.

Si donc on choisit de sous- ou surexposer les tonalités moyennes, pour – par exemple – mieux faire ressortir les détails dans les ombres, ou pour dramatiser un ciel très tourmenté, il faut savoir que toutes les tonalités seront affectées par ces réglages modifiés.

Une tonalité qui se situe à la limité inférieure (zone 2), sera donc bouchée, si on sous-expose de 1 diaphragme, et une tonalité à la limite supérieure (zone 7), sera cramée, si on surexpose de 1 diaphragme.

Toute la difficulté réside dans le fait, qu’il faut choisir une exposition qui convient au rendu que nous souhaitons obtenir pour une scène, tout en préservant au maximum, les détails importants dans les ombres et dans les hautes lumières.

              C’est là que le zone system peut nous aider.

Dans le troisième article consacré à cette méthode, nous verrons comment procéder dans la pratique.

Categories:

One response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *