La réalité virtuelle fait les gros titres ces dernières années. Mangée à toutes les sauces, que ce soit en jeux vidéo, immobilier, industrie, événementiel, elle se présente comme un nouvel outil, permettant de découvrir la réalité, de façon artificielle, sans quitter son fauteuil bien douillet.

Mais est-ce vraiment une invention si innovante? Les premières expériences faisant appel à des appareils électroniques datent des années 1950. Elles ont été perfectionnées dans les années 1990 par la NASA.

Faisons cependant encore un plus grand bond en arrière dans le temps, avant même l’invention de la photographie même, pour découvrir l’ancêtre des casques de réalité virtuelle actuels. Nous voici en 1838, devant un engin binoculaire, inventé par Charles Wheatstone, permettant de voir un dessin en trois dimensions, grâce à deux croquis du même objet, observé d’un point de vue légèrement décalé latéralement, comme le sont nos propres yeux. Et voilà que notre cerveau reconstruit cela dans une vision 3D!

Il ne faut pas s’étonner que la photographie, inventée l’année suivante, se saisit de cette trouvaille et substitue des vues photographiques aux dessins utilisés dans les appareils originaux.

Comme preuve, voici un daguerréotype datant des années 1845-1850, où l’écrin contenant les deux images fait office d’appareil reproducteur.

La stéréoscopie a connu bien des hauts et des bas depuis. La fin du XIXe et le début du XXe siècle constituent sans aucun doute son apogée. A l’époque, peu de familles quelque peu aisées, se seraient privées de ce qui était finalement le précurseur de la télévision. On découvrait le monde en « réalité virtuelle », grâce aux nombreuses vues éditées par des maisons spécialisées.

Et plus d’un photographe amateur se lançait dans la réalisation de ses propres clichés. Un peu plus complexe que le photographie traditionnelle, la stéréoscopie n’était finalement pas si difficile à maîtriser après quelques tâtonnements initiaux.

Je vous livre ici quelques vues que je viens de réaliser avec un appareil « Le Monobloc » datant des années 1910-1925, très en vogue à l’époque.

Désolé, mais il vous faudrait un appareil comme celui ci-dessous pour apprécier vraiment la sensation tri-dimensionnelle procurée par ces photos. Mais ne trouvez-vous pas que ça ressemble très fort aux casques actuels?

Pour le plaisir de vos yeux, voici donc quelques vues récentes.

Les membres du club auront certainement l’occasion de les découvrir « en réel » lors d’une de nos réunions prochaines!

Categories:

2 Responses

  1. Bonjour Frans !
    Excellent exposé, très claire et très « didactique » en même temps.
    Bravo pour ce bel exposé… et merci !
    Bien amicalement :
    Luc

  2. Merci pour ton article très intéressant et comme quoi…..on n’a rien inventé…

    je me réjouis de voir ça en vrai..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.